Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
chaque jour qui se lève ...

Thermes Sextius

30 Octobre 2010, 19:18pm

Publié par sofie

Dimanche dernier c'était atelier plomberie.

 

J'ai changé les joints de mon robinet de la cuisine ! Et toute seule comme un grande ; c'est ça en fait la vraie info.

 

Lundi, le matin c'était esthéticienne et course et l'aprem, (qui en réalité a commencé a 15h) c'était nettoyage de tapis qui avait été abandonné dans un placard tout l'été pour le remettre devant la télé et puis un peu de farniente aussi j'avoue.

 

J'ai acheté du thé blanc à la grenade et je trouve ça super (méga) bon.

 

Et évidemment, moi qui était toute fière d'avoir ramené du thé à l'érable du Canada, pcq ça ne se trouve pas en France. Qu'est ce q je vois dans le rayon des thés ? Une jolie boîte avec écrit NOUVEAU dessus. Et vous savez à quel goût ? À l'érable !!!! bon avec des pommes aussi.

 

Ils m'ont piqué mon idée chez Lipton.

 

Je suis sûre q le mien est meilleur de toute façon pcq il est made in Québec ! Et puis na !!

 

Mardi c'était une journée ordinaire dans une vie ordinaire de travail ordinaire avec son lot quotidien de questions ordinnaires.

 

-je voudrais retirer 150 €

-qu'est ce q je vous donne comme billet ?

-des 20 € svp

(je lui donne ses sous , soit 7 billets de 20 et 1 de 10)

-vous vous êtes trompée, j'avais demandé des 20 € Madame

-oui (??!!??)

-et pourquoi y a un billet de 10 ?

-euh …....... bien pour faire 150.

-????????

 

Je suis presque sûre qu'il est parti sans comprendre.

 

Et de fil en aiguille, nous arrivons à mercredi. Ah, mercredi … Journée détente (DETENTE) aux Thermes Sextius.

 

On est arrivée vers 9h ; on nous a donné un peignoir, une serviette et un gobelet (pour se servir de la tisane à volonté tout au long de la journée).

 

1er soin : douche brumicolor → c'est une douche de multigoutelletes (comme les brumisateurs) et avec une lumière qui change de couleurs tout le long des 10 min. - on est soit assis soit debout -

 

Avis : moyen ; en fait déjà elle ne m'avait pas donné de « shower cap » et du coup mes cheveux (brushingés) étaient trempés et puis j'ai eu froid.

 

2eme soin : douche au jet massant → massage au karcher, elle commence par la voute plantaire, puis les mollets, les cuissots, les reins, et elle remonte toute la colonne vertébrale. Et ensuite un côté puis l'autre et pour finir le ventre.

 

Avis : j'ai bien aimé pcq la force du jet masse vraiment bien, on se sent légère après et ça ne fait pas mal du tout contrairement à ce q je pensais.

 

3eme soin : un cours d'aquagym de ½ heure. On a fait des exercice avec une balle.

 

Avis : pourquoi ça s'appelle aquarelaxation si c'est pour faire de la gym ?

 

4eme soin : massage zen → un massage à l'huile essentielle qui sent la fleur d'oranger et sous une pluie douche de la taille aux pieds. D'abord les épaules, le cou (j'adore), les omoplates, les dos, les bras, les mains (et ses doigts), puis le bas du dos, et les jambes et pieds (et leurs orteils).

 

Avis : on ressort de là on est sur un nuage. Ça fait trop du bien les massages.

 

Ensuite on est allé manger (pcq il était qd même déjà 13h) sur place au restaurant L'Orangeraie. Et pour 22 € on a eu plat du jour + dessert + 25 cl de vin + eau minérale + café.

Tout ça servi par Sylvert (entre autres) et qui nous demande en partant de remplir un questionnaire de satisfaction.

 

1ere question : avez vous choisi se restaurant par rapport ? 

et puis y avait différentes propositions (jusque là ça va) mais le truc c'est q pour chaque proposition il faut noter entre 1 et 5.

Et moi en m'adressant au serveur : Euh, chef, ça commence mal ce questionnaire, je comprends pas comment on peut noter ça : pourquoi avez vous choisit se restau ?

 

Et là Céline commence par mettre 5/5 et moi : non, par principe il faut jamais mettre la note maximum pcq sinon ils croient qu'ils sont bon et ensuite ils font plus d'efforts pour s'améliorer et du coup ils deviennent nuls.

 

Et en partant, Sylvert nous dit : vous pouvez rejoindre les Thermes par la porte là bas au fond. Et moi là bas au fonds je vois une grande baie vitrée qui donne sur l'extérieur.

Du coup ma réponde fût celle-ci : non mais Jean-François je suis en peignoir, il fait -25 dehors ça ne va pas être possible !

Et là d'après Céline, il m'a regardé très bizarrement ; c'est vrai, et je l'avoue volontiers, q je l'avais à moité agressé (le pauvre petit enfant) et surtout qu'en réalité la porte qu'il indiqué ne nous faisait pas du tout passer par dehors.

 

Je pense qu'il a dû être traumatisé par notre passage.

 

Et après ça se fut, le MAMMAH et sauna et jacuzzi. Tout ça entrecoupé de douches + ou – froides.

 

En fait mammah pcq une fois qu'on était à l'intérieur du hammam c'est ce qu'il y avait écrit sur la porte et comme on venait de boire un peu de vin et bien ça nous a bien fait rire.

 

Vers 17h nous sommes rentrées dans nos demeures. Et le soir je suis allée manger chez elle des bonnes petites crêpes maison accompagnées de (encore) du vin.

 

Dès q j'y pense je vous raconterai les aventures « folles » du petit BTS de l'agence.

 

Pour l'heure : à table !

Voir les commentaires

Et bêêêê fait la chèvre en voyant un oeuf

24 Octobre 2010, 11:36am

Publié par sofie

Alors par quoi je commence ?

 

Les avances d'un quinquagénaire à l'agence ou les jets d'œufs sur les passants devant l'agence ?

 

Alors le gars à chaque fois qu'il vient il me dit q je suis belle, gentille. Et là il me dit ; des fois je vous vois le matin dans le froid, la prochaine fois je m'arrête pour vous emmener.

 

NON MERCI, ça ira.

 

Et 2 jours après ; un jour je viendrai lavé et bien habillé et je vous emmènerai au resto.

 

NON MERCI, ça ira.

 

Pour l'instant ça s'arrête là et j'espère que ça s'arrête là définitivement.

 

Passons aux oeufs :

 

un matin j'arrive et sur le trottoir devant l'agence, au milieu des autres détritus habituels, il y a des coquilles d'oeufs. Ça ne s'arrange pas …

et dans la journée une cliente rentre et puis en attendant son rdv elle regarde dehors et d'un coup : oh mon dieu !

Le gars qui passait sur le trottoir vient de se recevoir un œuf et il ramasse un caillou et le jette en direction de la fenêtre aux œufs et là, une pluie d'œufs s'abat sur lui.

 

Ça se passe de commentaire … qu'est ce que vous voulez dire.

 

Moi je suis restée bête, la cliente aussi et le pauvre gars, encore plus je crois.

 

Jeudi on avait (encore) un pot à Mirabeau avec champagne et petits fours …

c'était pour le départ de je ne sais pas qui et le grand chef avait fait un diaporama ; et quel diaporama !?

Il n'y avait q des mecs à poil … franchement je n'ai pas vu le rapport avec la choucroute et je pense q je ne suis pas la seule.

 

Lundi j'ai encore dépensé des sous à Zara, un pantalon (pour le travail) et puis comme y avait un gilet qui patientait gentillement il fallait q je le prenne.

Le truc : je l'essai, parfait. Mais y a un bouton qui se défait, du coup j'en prend un autre dans la pile et file à la caisse.

Et quand je met le gilet, je m'aperçois q bien qu'il était dans la même pile ce n'est pas le même gilet que j'avais essayé.

J'avais essayé un court et là c'est un long. Au début ça m'a fait drôle et puis à midi je m'y étais habitué et le soir je me disais, plutôt pas mal !

 

Et hier c'était samedi impro.

 

En fait Sylvie m'a invité à venir avec eux chez Alex (une fille qu'on connait du boulot que je n'avais pas depuis au moins 2 ans).

Elle habite au Rove et y avait une manifestation avec des chèvres et la pesée du bouc alors pour les gamins c'était génial.

Et le soir on s'est mangé un raclette. C'était fort sympathique.

Alors que nous on s'endormait sur la table, les gosses, eux, étaient à fond et même après minuit !

 

Mercredi, avec Céline, on va se faire une journée aux Thermes Sextius. Comme ça va faire du bien … être reposant.

Voir les commentaires

Vive la CB !

17 Octobre 2010, 18:40pm

Publié par sofie

Mange des chouchous devant la télé … et aperçoit un arc en ciel par la fenêtre.

 

Petite journée shopping – en réalité, grosse journée.

Alors j'étais partie pour des pantalons (noirs évidemment) pour le travail et des bottes et je suis repartie avec, oui, des bottes mais aussi 2 paires de ballerines, un jean, un top et tas de choses de chez Sephora dont une crème hydratante qui fait tout (c'est d'ailleurs son nom !). Visage, corps, mains, cheveux.

Mais aucun de pantalons pour le boulot ; mais comment je vais m'habiller ?

 

Et pour revenir je prends les chemins de traverse et, tiens … y a un rond point là maintenant ?! Non, c'est pas possible, un feu tricolore au milieu de Calas ?!

 

J'en ai profité aussi pour repérer des lave-linge et lave-vaisselle.

 

Je voulais me faire un film mais à l'heure où j'y étais y avait rien, sauf Détestable-moi que j'ai déjà vu.

Voir les commentaires

Brosse à dents, et caetera

16 Octobre 2010, 17:49pm

Publié par sofie

Que c'est bien de ne pas se préoccuper de savoir si y a de l'essence dans les pompes, et de ne pas faire la queue pendant je ne sais combien de tps pour arriver devant une pompe vide...

Et puis si le bus n'a plus d'essence, tant pis ! Il me reste tjs mes pieds !

 

Du coup je me préoccupe de trouver une machine à laver et un lave-linge. Et en parlant de ça, je ne sais plus trop qui m'a dit que maintenant il faisait des laveuse-secheuse ; à quoi j'ai répondu : tant qu'ils ne font pas de laveuse-secheuse-repasseuse, voir des laveuse-secheuse-repasseuse-rangerdansleplacard, ça ne m'intéressait pas.

 

Je crois q je ne vous ai pas raconté l'attaque de la brosse à dents. Dans la semaine, on sort de l'agence et avec Olivia, on manque de se prendre une brosse à dents sur la tête.

En fait on était en train de se demander ce qu'il y avait par terre et là la brosse à dents nous arrive droit dessus et tombe devant notre nez. Et du coup on a bien vu q ce qu'il y avait par terre étaient de protèges tibia.

 

Dans 15 jours, avec Céline, on se fait une journée aux Thermes Sextius. Petit massage, hammam et jacuzzi au programme.

 

J'ai pas grand chose d'autre d'intéressant à vous raconter ; enfin pas grand chose tout court pcq intéressant je ne pense que ça le soit.

Voir les commentaires

Mais oui

13 Octobre 2010, 20:50pm

Publié par sofie

- Quand ça sera sur le compte ?

- Dans 48 h.

- Ça sera demain ou après demain ?

- Après demain, vu que c'est dans 48h.

 

Et d'autres trucs du même style dont j'ai oublié tellement …

 

Je vais devenir bête pour être au niveau. Bon d'accord je suis déjà un peu blonde … mais quand bon ! :-)

 

Lundi, vu le tps, ça a été activité repassage. Comme j'adore ça ! Tellement que ça a duré 1h30 … et bien oui j'ai même repassé des choses q j'avais lavé à mon retour de Montréal et que je n'avais pas repassé depuis …

 

Et ce q j'ai adoré c'est que l'alarme incendie de l'immeuble se déclenche au milieu de mon début de migraine.

Ouf c 'était juste une mauvais manip d'un technicien, mais ça ne l'a pas empêché (l'alarme, pas le technicien) de hurler pendant 5 minutes durant.

 

Et ce soir, petit apéro improvisé avec mes collègues du boulot.

 

On a fini les restes de dimanche. C'était sympa, avec le bon rosé (bio) de Porquerolles que mon père m'avait donné.

 

Et je crois que la stagiaire de cette été me drague. Ou je sais pas … mais quand elle écrit « j'ai étais contente de vous revoir tous et surtout toi !!!! » sur son sms.

 

C'est drôle. Mais peut être que je suis complétement à côté de la plaque.

De toute façon c'est fini ça.

 

Allez hop, au lit  !

Voir les commentaires

Copines

11 Octobre 2010, 09:57am

Publié par sofie

Lundi dernier, un petit tour à Grand Litto avec Isa, où j'étais à moitié choutée (mais ça c'est une autre histoire).

Et j'ai rien trouvé, ni Isa d'ailleurs. Ça doit être la mode mochitude attitude pcq je trouve tout moche dans les magasins.

 

Petite semaine de boulot normale.

 

Hier, Sandy, Coralie et Sandrine (que je n'avais pas vu depuis un tas d'année) sont venues manger à la maison.

Et on a bouffé tout l'aprés midi. Il faut dire que Sandy avait fait un taboulé + salade de fruits, Coralie des rouleaux de printemps et une quiche (qu'on n'a pas mangé) et moi un cake aux olives et des crudités sauce yaourt pour l'apéro et des muffins surprises (dans mes moules à cup cake). Surprises pcq certains avaient un carreau de chocolat et d'autres une cuillère de miel cachés à l'intérieur. Et Sandrine avait amené de quoi boire, un bon rosé évidemment !

 

Après midi plongées dans les souvenirs d'enfance, c'était trop bien. Mais ça nous rajeunit pas !

 

Vous pouvez voir les photos de nos retrouvailles ici : 

 

01Sandrine, Sandy, moi et Coralie

 02

l'apéro

 04  05
 03  06

 

 J'allais oublié de vous dire que jeudi soir, avec Sylvie et Isa on s'est fait une soirée pizza. Au moment de repartir, la montre de la voiture indique 22h25. Quoi, il est si tôt ! Je croyais qu'il était au moins minuit, tellement j'étais fatiguée.

Valentin nous a fait l'animation toute la soirée.

 

Et moi … rien de neuf.

Voir les commentaires

« Les gens croient poursuivre les étoiles et ils finissent comme des poissons rouges dans un bocal. »

3 Octobre 2010, 18:11pm

Publié par sofie

 

« Je suis à la plage là. Je me suis baignée mais pour pas garder mon maillot mouillé, sous ma serviette nouée à la taille, j'ai rien. Oui, oui je te jure ; mais personne ne le sait et y a pas grand monde. »

 

Et bien là tu te trompes ma chérie vu q j'ai tout entendu ce q tu disais à ton téléphone !

 

Vous ne trouvez pas q les gens (et nous compris aussi je suppose), dés qu'ils sont au téléphone ils sont seuls au monde ? Ils font profiter tout le bus, tout le wagon, tout le hall de la banque, tout le rayon du magasin ou toute la plage de leurs conversations inintéressantes.

 

À la plage j'y ai vu un garçon de 10 ans se prénommant Aristide et une fille de pas 10 ans, Léone !

 

Qu'est ce que vous voulez que je vous dise de plus là dessus ? …

 

J'y ai vu aussi un « fameux » 3 mâts. Magnifique ! Il devait revenir des Voiles de St Tropez.

 

Mercredi, avec Sylvie, on a entreprit d'aller au ciné voir, donc, le dernier film de Julia Roberts.


Séance à 19h25. À 19h15 on était encore chez moi à siroter, pour elle un pastis, et pour moi un martini blanc.


Let's go. De toute façon y aune séance d'1/4 d'h.

Direction Le Cézanne, où on arrive à 19h30 avec comme accueil « salle 4 uniquement rang 1 et 2 ».

Euh, salle 4 c'est nous.


Bon c'est pas grave, on y va.

Arrivées dans la salle obscure illuminée pas l'écran géant de pubs, il ne reste, effectivement, pas bcp de place.

Et même pas 2 à côté. Une au rang 2 et une au rang 6. ça se sert à rien d'aller au ciné ensemble si ce n'est pas pour être assises à côté.

Du coup on rebrousse chemin et on se fait rembourser.

 

Et nous voilà partie dans les rues aixoises. Sylvie voulait voir où se trouvait le Cuba Libre.

Vu que nos boissons avaient été accompagnées de biscuits apéro (et oui on devait voir un film qui durait 2h) on avait pas trop faim.


Alors nous voilà perchées sur nos talons du travail marchant dans les pavés aixois vers le Cuba ; c'est à dire à un bon ¼ d'h du Cézanne.


Une fois devant, ça y est on l'a vu, on redescend au centre ville. Et d'ailleurs l'intérieur du Cuba a bien changée. Avant c'était dans les couleurs orangées rouges, Amériques latines. Là c'est tout gris moderne-moche.


Et le temps de trouver un resto, mes pieds ceux sont ampoulés magnifiquement.

 

On a mangé au Heureux comme Alexandre, (je viens découvrir en cherchant un lien à mettre qu'il s'agit d'une châine) spécialité de fondues. Au choix ; savoyarde, bourguignonne ou pierrade. Le tout accompagné de grosse patates aux herbes enfournées.

C'était un régal. Même si on a ramené l'odeur du graillon à la maison avec nous !

 

Le cinéma ça sera encore pour la prochaine fois.

 

Hier, à midi, j'ai mangé chez Céline&Vincent. C'était bien bon … comme d'hab'.


Et puis en bref : une cliente a écrit 40 orot pour 40 euro ; un autre (de 80 ans) et arrivé avec son entre jambes mouillé de pisse ; le taré (c'est le cas de le dire) a était interné par sa mère à Montperrin (HP de Aix) ; « s'il vous plait madame Olivia, s'il vous plait madame Olivia, qu'est ce vous voulez q je fasse avec q 40 €, donnez moi plus » et tout ça avec l'accent roumain.

 

Le jeune BTS qui me dit « le photocopieur marche plus, j'arrive pas à faire des photocopies », j'arrive et je lis « casier A4 vide » … il fallait simplement remettre du papier. Je vous laisse imaginer ce q je subit toute la journée, ça n'empêche pas qu'il est très gentil mais il faut le surveiller comme un enfant au bord de la piscine. Et c'est épuisant !

Pour ça défense je dirai qu'il a tout juste 18 ans et qu'il n'a jamais travaillé … mais bon ! Y a des limites.

 

Et il dit nickel à tout bout de champs, ça m'insupporte ! Et le truc qui m'énerve le plus je crois, c'est que je suis obligée de lui dire plusieurs fois la même chose. Le matin il me demande un truc, j'y répond. Et l'après midi j'ai droit à la même question.

 

Pour revenir aux choses plus futiles, j'ai eu l'idée d'essayer une chantilly au champagne dans mon siphon. Mais est ce que le gaz du champagne + le gaz de la cartouche ça va pas faire une drôle de truc qui explose ?

 

Et là je lis L'Élégance du Hérisson que Isa et Sylvie m'ont offert pour mon anniversaire. Aux 1eres pages de lis « Les gens croient poursuivre les étoiles et ils finissent comme des poissons rouges dans un bocal. » et là je sais q je vais forcement aimer ce livre.

 

Sylvie m'a dit que elle, elle adorait quand Paloma parlait et s'ennuait quand c'était Renée. Elle a même sauté des chapitres entiers de Renée pour continuer à lire du Paloma. A ce qui paraît, Isa a fait pareil.

J'avoue que à la fin du 1er monologue de Paloma j'ai été dessus de retombée sur Renée et de ne pas savoir la suite tout de suite.

Mais ensuite, il s'avère que la suite, c'est le fil rouge, l'intrigue du livre : son futur suicide.

 

En feuilletant le sommaire, je me suis aperçue qu'il y a bcp plus de paroles de Renée que de Paloma, alors je me demande comment elles ont fait.

 

Il est vrai que c'est plus lent de lire Renée.

 

J'avoue aussi qu'il y a certains mots (rares pour moi) dans ce livre que je n'ai pas l'habitude de lire, ce qui ralentie ma lecture.

 

Voir les commentaires