Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
chaque jour qui se lève ...

Tombés du ciel

29 Août 2011, 17:49pm

Publié par sofie

J'ai oublié de vous dire que mercredi c'est un bout de volet roulant qui est tombé pile poil devant l'agence et genre 5 secondes après le passage de am collègue.

 

Il devait bien faire 1,20 m de large sur 30 cm de haut, si ce n'est plus pcq y avait au moins 10 lames.

 

Et vendredi il y avait un mistral qui soufflait d'enfer. et là j'entends deling deling : un truc qui tombe et se brise au sol. Je pense tout de suite au pot de fleurs qui est en équilibre au 2nd étage depuis des mois. et enf ait ce n'était pas lui mais bien un autre pot de fleurs.

 

Je ne reviens pas sur jeudi où c'est lélectricité qui est tombée.

 

Et la semaine dernière dernière y avait encore les pompiers. Avec leur grande échelle. A chaque fois qu'ils viennent ils la sorte.

 

Et le week dernier dernier y a eu un gars tué par balles non loin.

 

Et la dernière fois y avait un jean par terre.

 

Et samedi y a un cafard qui s'est enfui devant moi pour se cacher derrière le meuble à chéquiers.

 

Venez travailler à Engagne.

 

Et dans tout ça, mon augmentation aussi est tombée (à l'eau) puisque je ne l'ai pas eu !

 

Demain mon chef rentre et je vais lui demander en quoi mon intégration au poste n'est pas satisfaisantte (vu que l'augmentation dépend de ça).

Voir les commentaires

Dans le noir

27 Août 2011, 18:07pm

Publié par sofie

Que d'évènements cette semaine …

 

Pour commencer le we dernier j'étais chez mes parents avec LA famille. On a fait plage, resto, plongée, tomber dans les rochers (enfin ça que pour moi et je me suis bien entaillée la main (et la droite par dessus le marché)).

 

Lundi, à peine je franchie le pas de ma porte que Isa me tél pour venir prendre l'apéro. Ok j'arrive ! Mais j'étais tellement morte qu'à 21h30 je suis rentrée pcq je dormais sur la table ; et je n'avais bu q de la limonade ! OUI c'est vrai !

 

Mardi, après le boulot on est allé boire un verre avec Sylvie pcq ça faisait vraiment un bail qu'on ne s'était pas vu.

 

Et du coup Mercredi on a fait piscine barbecue chez eux après le taf. Ça fait du bien … et il me fallait bien ça pour me préparer à la journée du lendemain.

 

Jeudi. Ah, jeudi.

 

Comme en ce moment il fait chaud je dors fenêtres et volets ouverts. Je me réveille avec la lueur du soleil qui pointe son nez … ah non déjà ! Je regarde l'heure pour savoir encore combien de tps je peux faire la marmotte avant que le réveil sonne.

Là y a comme un bug l'écran est noir.

Allez, courage je me lève pour voir l'heure sur la Free dans le salon.

 

Là y a comme un bug l'écran est noir.

Dernier recours, le mobile au fond du sac. Il affiche fièrement 07h15 !

 

Je devrai déjà être debout depuis ¼ d'h.

 

J'ai déjà perdu du tps mais d'un autre côté, pas d'électricité = pas de bouilloire = pas d'eau chaude = pas de thé = pas de petit déj'.

Je le prendrai à l'agence. Enfin c'est ce q je croyais.

 

Je descends les escaliers à tâtons dans le noir et arrive au taf.

 

Surprise, il n'y a pas d'électricité là non plus. Et au café à côté non plus. Et à Super U non plus. Et à la boulangerie non plus. Et dans la ville de Aix non plus (enfin là je fais ma marseillaise pcq ce n'était que les quartiers sud et ouest).

 

Du coup tjs pas de petit déj'. Certaines personnes sans café sont irascibles, moi c'est le thé !

 

Alors avec un collègue on fait le tour du quartier pour atterrir à McDo.

 

Quelle bonne idée d'avoir un groupe électrogène !

 

Enfin mon thé … que j'ai agrémenté de pancake au sirop d'érable. Il fallait bien ça ! Surtout qu'on y est descendu à pieds et en talons pour ma part.

 

C'était vraiment pas la bonne journée de la semaine à mettre des talons.

 

10h la lumière reviens. On ouvre (enfin) l'agence. Et tout se passe bien. À midi on va manger au café d'à côté. La serveuse est entrain de servir nos assiettes quand … crac on se retrouve dans le noir.

Enfin on a quand même pu manger chaud.

 

On a fait du classement toute l'après midi dans une agence sans clim et sans lumière dans la salle de classement …

 

Enfin, je rentre chez moi pour me reposer et j'avais qu'une envie ; me vautrer sur le canap devant la télé.

 

C'était sans compter que moi aussi je n'avais pas de jus.

 

Je décide d'aller faire les courses (q je n'avais pas faites depuis lundi) et comme ça je prends un peu le frais.

Ouf ils sont ouverts.

 

Bon c'étaient des petites courses car je n'avais pas de frigo pour entreposer et surtout pas d'ascenseur pour grimper les sacs au 3eme étage.

 

Et ensuite lecture à la lumière des bougies. Et j'essaie de m'endormir au doux sont du groupe électrogène de l'hôpital (voisin).

 

Et à 2h du matin mon frigo se met à faire bip bip bip. Ok la lumière est revenue mais j'étais entrain de dormir là !

 

Et vendredi, et bien c'était vendredi.

 

Ma première soirée de la semaine où j'ai regardé PBLV.

 

J'ai jeté mes Mars glacés, et une grande partie de mon congélo :-(

 

Et tout ça pour ça.

 

Comment un tiers de la ville d'Aix s'est retrouvé sans "jus"
Publié le vendredi 26 août 2011 à 16H12

 

Hier à 2h du matin, un feu a endommagé un poste source d’ERDF à Aix, provoquant une vaste coupure d’électricité. Hier soir, 5000 foyers dans l’ouest de la ville étaient encore privés de courant

Vers 2 h du matin, un poste source d’Erdf a pris feu, privant d’électricité un tiers de la ville, soit 30000 foyers.

Photo Serge Gueroult

"Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière" aimait à dire l’Abbé Pierre. Sauf qu’hier matin, c’est un sourire jaune qui a sans aucun doute barré le visage des Aixois de l’ouest de la ville en se rendant compte que leur réveil ne s'était pas déclenché, que leur grille-pain ne grillait rien du tout, que leur télés et leurs radios étaient muettes et que l'eau de leur douche était glaciale ! Une - grosse - coupure d'électricité et notre petit confort en prend un coup dans l’aile.


Un incendie dans une poste source et c'est un tiers de la ville, soit 30000 foyers, qui perd le "jus", ses repères, et des milliers d'Aixois qui font la moue à peine les volets ouverts.

C'est à deux heures du matin que les pompiers de la ville ont été dépêchés vers le chemin des Aubépines, au Jas de Bouffan. Rapidement, fumées et lueurs les ont conduits au poste source ERDF. "En arrivant, on a vu les flammes sortir du bâtiment" précisait hier matin le premier commandant des opérations, le lieutenant Rey, "mais on a tout de suite pris en compte le périmètre à haute tension à l'entrée de la zone."

 

70 groupes électrogènes

Alors, dans un premier temps, décision fut prise, pour évidemment préserver la santé des sapeurs, de simplement empêcher la propagation de l'incendie. "Vers 4 heures du matin, les responsables d'ERDF nous ont assuré que plus un brin d'électricité ne passait dans le bâtiment où s'était déclaré le feu, alors on est entré pour s'attaquer aux flammes directement" continuait l'officier. Un incendie pas évident à gérer : "Il faisait une température terrible, même à travers les portes coupe feu on sentait la chaleur passer" souriait le pompier qui a dirigé une quinzaine de sapeurs en collaboration avec le capitaine Damon, arrivé avec un véhicule poudre (un agent extincteur) de Gardanne, l'eau (conductrice de l'électricité) n'étant pas vraiment conseillée dans ces cas-là ! Le feu a été circonscrit vers 6 heures du matin.

 

"C’est un poste où l’on reçoit la haute tension à 40 000 volts que l’on transforme en 20 000 volts et qui part vers les 200 postes de la ville qui, eux, la changent en 380 volts" détaillait sur place le directeur départemental d’ERDF, Bruno Descotes-Genon, "c’est un événement très rare". "Au moment du feu, 37 000 foyers ont été privés d’électricité pendant quelques minutes. Puis, ce nombre est rapidement descendu à 15 000. En début d’après-midi, il n’en restait plus que 5800 environ et là, une cinquantaine d’agents s’affairent à rétablir l’électricité pour 5000 foyers - en installant 70 groupes électrogènes - notamment dans les quartiers d’Encagnane et du Jas-de-Bouffan" indiquait hier soir, vers 19 heures, le délégué territorial d’ERDF, Jean-Michel Saccazes. L’ouest de la ville donc, mais pas que. En effet, l’un de nos lecteurs du quartier de l’hôpital nous indiquait, dans la foulée, encore attendre le "jus".

 

Une coupure qui a mené certains Aixois à des situations cocasses : un psychologue des Allées provençales n’a pas hésité à effectuer ses premières consultations de la journée à la bougie ! Un peu moins drôle, mais toujours dans le même quatier hyperfréquenté, plusieurs personnes auraient été bloquées dans des ascenseurs. Plus "sexy", les joueurs de rugby du Parc et leurs adversaires grenoblois n’ont pas eu d’autre choix que de s’habiller en dehors des vestiaires, beaucoup trop sombres... Reste qu’en lisant ces lignes, chacun de nos lecteurs devrait avoir renoué avec... l’ère moderne ! C’est en tout cas l’espoir que nourrissait hier soir ERDF.

 

Romain Capdepon

Voir les commentaires

Retour à la réalité

13 Août 2011, 16:18pm

Publié par sofie

Et voilà les vacances sont finies ! Et je termine la semaine de reprise en beauté … j'ai vomi tout mon repas de midi hier soir …

 

Alors d'abord encore un bout de vacances la semaine dernière chez mes parents avec ma cousine et son petit Gaël (5 mois) trop mimi et super sage comme bébé. J'ai dormi dans la chambre à côté de la sienne et je ne l'ai pas entendu de toute la semaine.

 

On a fait plage tous les jours où la température de l'eau se rafraichissait ou fur et à mesure que les jours avançaient. Mais c'était bien agréable quand même.

 

Enfin c'est sans oublier les gosses qui ne savent pas s'amuser sans crier et courir (sur ta serviette) en te mettant du sable partout, quand ils ne reversent pas leurs seaux plein d'eau (froide).

Sans compter non plus sur les fumeurs qui te crachent leur fumée en pleine figure et qui te créaient un nuage qui cache le soleil.

 

Mais sinon c'est bien la plage !

 

Vendredi matin on a fait le marché avec ma tante et ma cousine.

 

Et moi je suis rentrée dimanche sous les nuages? Ça sonnait la fin des vacances …

 

Lundi obliger de faire des courses si je veux manger dans la semaine car frigo vide de chez vide et comme c'est les vacances y a du monde aux caisses !

L'après midi obliger d'aller en ville pour renouveler mon abonnement de bus et coup je passe par Naf Naf. Et là pour 20 € j'ai un pantalon une jupe et un haut !

 

Derniers jours des soldes = prix cassés fracassés !

 

Et mardi : retour au boulot !

 

Tjs les mêmes aux mêmes heures pour les mêmes questions.

 

Le matin fût dur mais l'après midi encore plus car j'avais l'impression de ne pas être partie …

 

Bon an mal an la semaine s'est passée. Pour finir en apothéose dans mes toilettes !

 

Du fait qu'à 21h je dormais hier soir, ce matin à 8h j'étais debout (pour un samedi où je ne travaille pas). Alors pour ne pas perdre ce tps à rien faire direction le marché de Aix que je ne peux jamais faire.

 

J'y ai trouvé un saladier super joli (rouge) avec des couverts à salade en olivier, des paréos, des draps de plage genre comme draps de hammam + un livre à la Fnac et 2 hauts chez H&M.

 

En parlant de livre, il faudra q je pense à faire mon résumé de ce q j'ai lu, comme l'année dernière. Cette année y a eu : Mort aux cons, Le premier jour, La première nuit, La fille de Papier, Vies souterraines, Voleur d'ombre, L'appel de l'ange.

 

J'ai oublié de vous dire q j'ai vu mes amies d'enfance Sandy et Sandrine à Marseille au bord du piscine. C'était fort sympathique et on doit refaire ça bientôt !

 

Mais là je suis encore un peu patraque et je pense q je ne vais pas résister à l'appel du canapé.

 

En fait, y a un nouvel album : St André d'Embrun.

Voir les commentaires

Hiver en juillet

1 Août 2011, 14:36pm

Publié par sofie

 

Petite semaine de vacances à la montagne où il fait bon vivre et l'air pur et frais (voire froid!)

 

Nous sommes parties jeudi avec ma cousine direction Embrun chez ses grands parents.

 

St André d’Embrun


L’Église St André, reconstruite au XIXe, possède un clocher lombard du
XVIe classé, de belles stalles de choeur et chaire. Les remarquables
vitraux de l’église ont été proposés à l’inventaire supplémentaire des
objets d’art.
Le patrimoine religieux est très riche avec les nombreuses chapelles
des différents hameaux :
Les Rauffes, La Gardiole, Les Florins (dans la forêt de Saluces), St Roch
au lac de Siguret, Le Villard, La Pinée (privée), Les Minses (privée) et
le superbe oratoire dédié à Notre Dame de Bon Secours situé au quartier
de la Catonne. Au quartier des Vignes, sous les Celliers, existe en
bordure du chemin, un bloc erratique en serpentine du Queyras.
Ce bloc de plusieurs dizaines de mètres cube est le témoin du retrait
des glaciers qui recouvraient la vallée de la Durance.

Voici le programme :

 

Vendredi : le matin nous avons fait le marché et l'après midi on a mangé des glaces à la violette mmhh trop bon

 

Samedi : forêt de Boscodon et son Abbaye. Très jolie forêt qui sent vraiment la forêt

 

Dimanche : belvédère je ne sais pas trop quoi pas loin du col de la Coche de la forêt de Saluces. Très belle vue sur le lac de Serre Ponçon.

Le soir on est allé au restaurant Chez Pierrot. Mmhh pizza !

 

Lundi : vraie balade au lac de l'Hivernet à 2 352 m. On a bien mérité notre pic-nic à l'arrivée.

Sur le chemin pour monter y avait un troupeau de vaches qui nous barrait la route et on a du les contourner via les orties (ouf on avait encore les pantalons longs).

On s'installe pour manger, le soleil était au rdv et là une bande de je hurle au milieu de la montagne pcq j'ai décidé q j'étais tout seul et q les autres je m'en fous s'installe juste à côté de nous alors qu'il avait y avait des tas de place tout autour du lac et comme de par hasard le soleil s'est caché à ce moment.

On a quand même bien apprécié nos œufs tomates jambon cru et melon vert (qu'on a mangé en entier à 2 !).

Et avant de partir un petit tour sur les névés pas loin et nous sommes redescendus juste à tps. 10 min avant d'arriver à la voiture il s'est mis à pleuvoir.

 

Le soir il faisait tellement froid qu'on a allumé le chauffage !

 

Mardi : nous sommes allées manger chez la (grande) tante Micou. À peine arrivées chez elle son caramel était entrain de brûler et toute la maison sentait le caramel.

On l'a accompagné faire quelques courses et ensuite elle nous sert l'apéritif. Du champagne Delouvin - Nowack dans des coupes déjà sorties depuis le matin. Ça sentait le caramel dans mon verre !

En tout cas elle a une très jolie maison avec une vue imprenable sur le lac de Serre Ponçon et un jardin tout aussi beau.

Du haut (pas très grande quand même) de ces 95 ans elle n'a pas arrêté de nous parlé de ci de ça de lui de elle en nous disant « tu vois ? » alors qu'on ne voyait pas du tout et qu'on ne savait même pas de qui elle parlait. Mais bon on hoche la tête et elle est contente !

Quand on est parti j'ai fortement apprécié le silence dans la voiture.

 

Mercredi : pluie toute la journée, on a fait la cathédrale d'Embrun et … voilà.

 

Jeudi ; une autre vraie balade, cette fois sur le Mont Orel à 2 563 m.

Le départ dans un champs pour moutons. Ils n'étaient pas là mais avait dû passer qq jours avant pcq y avait des tas et des tas de cacas de moutons par tout. Puis dans la forêt et on arrive sur le clairières remplie de marmottes et ensuite ça grimpe et ça grimpe et ça grimpe … enfin on arrive en haut, à la croix.

 

Bbbrrr … qu'est ce qu'il fait froid ici !

 

On s'installe pour manger, on remet pantalons (on était en shorts) et pulls et polaires. Le soleil se voile, le brouillard monte, monte et bientôt on ne voit plus à 2 m devant nous. Nous sommes entourées pas les nuages, il fait 10°C et on mange là (!).

A peine fini on repart, tjs dans le brouillard, et je suis Virginie qui connait (pcq il faut vous dire q depuis le début y a aucun chemin a cette balade …) et la brume se dissipe mais les nuages restent et là je vois qu'on est sur une pente à pic (enfin presque) et qu'on doit descendre par là. C'était vraiment raide raide raide. Mais bon j'ai réussi à descendre, non sans faire un peu du surf sur les cailloux ou mettre les fesses par terre.

Arrivée aux marmottes j'étais rassurée …

 

Un petit tour au village des Florins puis en rentrant avant de manger on a nettoyer l'oratoire qui était vraiment plein de poussières.

Virginie est carrément montée dedans pour enlever toutes les bestioles et moi j'ai trempé dans l'eau les statues et les fleurs pour enlever la poussière.

 

 

Vendredi : on est rentrée à Marseille avec des tonnes et des tonnes de prunes ramassées dans le jardin des grands parents.

Le soir même je suis allée manger chez Gilles et Isa, y avait Manu aussi qui était là. On s'est fait un petit barbecue super sympa. Sauf que la conversation lancée par Gilles ne me plaisait guerre.

 

Samedi petit tour en ville où j'ai encore dépensé des sous (tant qu'il y a les soldes il faut en profiter).

J'ai pris un short chez Mango, un haut chez Petit Bateau avec un body pour mon petit Gaël (le fils de ma cousine) que je vais voir ce soir, des soutifs chez H&M et des gels douches à Sephora. Pour finir cette bonne pm shopping une bonne soirée Gossip Girls avec la nouvelle saison sur NT1.

 

Et là je suis chez mes parents au bord de la mer où les méduses ont fuit, ainsi que les cigales, mais pas le vent …

 

Et mercredi c'est piscine avec Sandy et Sandrine.

Voir les commentaires